Fiscalité : profiter d’un avantage fiscal avec le covoiturage

Qui covoiture en Belgique contribue non seulement à réduire la congestion automobile, mais peut aussi profiter d’un avantage fiscal. Et c’est ce que font de plus en plus de Belges : en 2014, c’est plus de 15.000 personnes qui ont bénéficié de 8 millions d’€ d’exonération fiscale.

En effet, si votre entreprise organise le covoiturage, vous pouvez exonérer jusqu’à la totalité de votre indemnisation de déplacement domicile-travail. Même en ne covoiturant pas tous les jours !

Taxistop a développé deux manuels pour connaître concrètement les marches à suivre pour profiter de son avantage fiscal :

  1. Manuel pour l’employé
  2. Manuel pour l’employeur : prenez contact avec nous (CARPOOL) pour recevoir le manuel employeur

QUESTIONS FREQUEMMENT POSEES :

 Que se passe-t-il si je roule avec quelqu’un d’une autre organisation?
Pour profiter d’un avantage fiscal, les partenaires de covoiturage ne doivent pas faire nécessairement partie de la même société. Votre partenaire de covoiturage peut être simplement votre épouse ou votre mari. Si cette forme de covoiturage spontané est officialisée par l’employeur, alors les deux partenaires peuvent profiter de cet avantage fiscal.
 L’indemnisation est elle imposable au chauffeur?
Souvent, le passager paye une indemnisation au chauffeur pour partager les frais. Cette indemnisation n’est pas imposable. Tant que le chauffeur ne réalise pas de bénéfice, l’indemnisation ne doit pas être déclarée et n’est donc en aucun cas imposée.
 Faire un détour pour covoiturer
Il est possible de faire un petit détour pour prendre un partenaire de covoiturage. Ce trajet supplémentaire est considéré par l’assurance comme un déplacement domicile-travail. Pour ce détour, vous ne pouvez seulement profiter d’un avantage financier si votre employeur est disposé à payer ce déplacement comme déplacement de service. Les kilomètres de service ne sont pas imposés.
 Je n’ai pas covoituré toute l’année, puis-je aussi profiter des avantages?
Pas besoin de covoiturer toute l’année pour profiter des avantages. Si vous choisissez une exemption d’impôts, vous pouvez calculer cette exemption sur base de la période pendant laquelle vous avez effectivement covoituré. Votre employeur doit alors calculer votre limite d’exemption sur base d’un abonnement de train en 1ère classe (voir Déduction forfaitaire des frais professionnels). Le montant indiqué par cette limite sera mentionné dans la rubrique 18b de votre fiche fiscale (et ce montant peut être introduit sur votre déclaration d’impôts dans la rubrique 1255) et le reste doit être introduit dans la rubrique 18c de votre fiche fiscale. Vous pouvez encore introduire une déduction forfaitaire de 380€ pour la période durant laquelle vous n’avez pas covoituré.
 Je covoiture seulement quelques jours par semaine
Dans ce cas aussi, vous avez la possibilité de profiter des avantages. Le calcul est exactement le même que dans le cas où vous n’avez pas covoituré toute l’année (voir question ci-dessus).
 J’ai une voiture de société… comment cela se passe-t-il ?
Nous vous invitons à vous rendre sur cette page pour en savoir plus sur la voiture de société et le covoiturage.
Source : Carpool.be
Étiquettes :